Présentation et INFO du FIGHT ... Lizzie LARGILLIERE

par boxingclubmuret  -  10 Mars 2014, 13:59  -  #ARCHIVES

id.lizzie.jpegPrésentation de Lizzie LARGUILLERE

Lizzie, 28 ans, s’entraine au Royal Boxing à Toulouse avec qui elle a été Championne de France en Kick Boxing et en K1 mais également, Championne du Monde WAKO amateur en Kick Boxing.

Elle se lance maintenant dans le Full Contact afin d’élargir ses compétences. Elle rejoint donc le Team Bonadei pour cette nouvelle aventure.

Pour sa première sortie dans la discipline, à Sète, elle décroche la victoire (cf compte rendu des infos du fight). Pourquoi a-t-elle choisit le Team Bonadei ? D’une part le Boxing Club Muret est le club de référence en Full Contact sur Midi-Pyrénées. Mais l’histoire ne s’arrête pas là… Elle commence en 1999 quand Gafary Boussari, aujourd’hui entraîneur du Royal Boxing, boxait lui aussi pour Alain Bonadei et avec qui il a même participé au tout premier Boxe In Defi. Alain est fier du parcours de Gafary, tant pour son palmarès de compétiteur que pour celui d’entraineur. En effet, il représente en Boxe Thailandaise et en Kick Boxing le club le plus titré de la région.

15 ans après son entraineur, Lizzie suivra les traces de Gafary, en boxant samedi prochain, sous les couleurs du Team Bonadei en Full Contact pour le Boxe In Defi. Et le choc sera de taille puisqu’elle sera opposée à la championne de France de Boxe Française du CREPS de Toulouse, Margot Bouyjou, pour 5 reprises de 2 minutes.

La Présidente, Isabelle DURAND

Lizzie

 

 

Elle s’appelle Lizzie LARGILLIERE et c’est sans aucun doute un nom à retenir. Sociétaire du team BONADEI, Lizzie s’est révélée au public après une grosse carrière amateur couronné d’une médaille d’or aux mondiaux WAKO. Alain BONADEI nous confiait débuté une nouvelle aventure pugilistique avec Lizzie qui a rejoint ses rangs et l’aventure a bien commencé. Opposé à Audrey COUZY, auteur d’un com back solide, LARGILLIERE  a impressionné de maîtrise technique mais aussi de punch. Avec un schéma basé sur la prise d’initiative systématique, Lizzi propose problème avec ses jambes mais aussi ses poings dévastateurs. En contraste, Audrey ne parvient pas à lâcher sa boxe et ne trouve pas de solutions pour cadrer son adversaire qui bouge bien de surcroît. Les rounds se suivent et se ressemblent et si Audrey trouve des failles en poings, Lizzie poursuit son rythme endiablé où ses jambes partent à merveille. Elle s’impose logiquement aux points et affiche clairement un gros potentiel pour la suite.idf

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :